Orgasme clitoridien et vaginal : ce qu'il faut retenir

L'orgasme est une jouissance extrême liée au plaisir sexuel qu'à une femme. Cela peut être vaginal ou clitoridien. Cependant, beaucoup n'arrivent pas à faire la différence. Continuez la lecture de cet article pour en savoir plus sur ces types d'orgasmes.

L'orgasme clitoridien et vaginal : quelle différence ?

Très souvent, beaucoup de femmes n'arrivent pas à faire une différence entre l'orgasme clitoridien et vaginal. Bien vrai que les femmes sont majoritairement clitoridiennes, il en existe certaines qui sont vaginales. Cet article vous donnera plus d'explications. Tout d'abord, une femme clitoridienne est une femme qui atteint l'orgasme par une stimulation de son clitoris et celles vaginales atteignent leur orgasme par une stimulation vaginale. Parlant de la différence de ces types d'orgasmes, l'orgasme clitoridien est de façon général plus rapide à venir et elle est relativement courte, aigu. Quand l'orgasme clitoridien atteint certaines femmes, elles ressentent des pulsations au niveau du clitoris. Il faut noter qu'une femme peut atteindre l'orgasme  clitoridien sans pénétration vaginale. Par contre, l'orgasme vaginal est plus long à venir, plus prolonge, plus diffus, et plus profond. Il peut irradier tout le corps quand on l'atteint. Il ne peut qu’être atteint par le pénis, les doigts ou des sextoys. 

Quelques positions qui facilitent l'orgasme

Parlant des positions qui facilitent l'orgasme, vous avez en premier lieu, la fleur de Venus. C'est une position qui permet une stimulation manuelle du clitoris par la femme. Cette position consiste que la femme soit couchée les jambes écartées et l'homme est à genou face à elle. La femme peut croiser ces jambes autour de la taille de l'homme ou mettre ces pieds sur l'épaule de ce dernier. Par ailleurs, il y a la position levrette.Dans cette position, la femme est à quatre pattes puis tourne le dos à l'homme qui est placé derrière elle. La pénétration dans cette position est plus profonde et permet de toucher le point G. Enfin, il y a la position missionnaire. La femme est allongée sur le dos et écarte largement ses cuisses puis l'homme est au-dessus d'elle entre ses jambes.